Jean-Paul BROHEZ

Ivan, sur la péniche Porto Rico, 2007, 2008
Photographie
31 x 42,5 cm (encadrée)

n°inv. PAA04

N’oublions pas qu’il photographie un peu de tout : des chiens, des enfants, des champignons, des paysages, des villes, ses voyages, ses amis, souvent ses amis. Parfois il lui vient, en désespoir de cause, l’idée de trier ses photos par genre mais alors, invariablement, surgit un manque car tout se réduit quand les chiens sont avec les chiens et les champignons avec les champignons. De guerre lasse, il les laisse alors en vrac, dans une caisse à vins. Et c’est à partir de ces caisses qu’il les remélange, que ce soit pour une exposition ou un livre. Et ce rythme qu’il poursuit dans ses montages est analogue au rythme de nos vies. Il y met la façon dont on respire, dont parfois on halète, quand on désirerait que ça aille plus vite. Mais on fatigue et la tête tourne. Et dans les photographies, il y a parfois de cette ivresse. Elles arrivent tellement nombreuses qu’elles nous saoulent. On ne sait plus où l’on va, et finalement c’est cela qu’on recherche: cette confusion du bonheur pendant que les images tournent dans notre tête.

L'œuvre est déjà réservée jusqu'au 10/04/2020

© École des beaux-arts de Nantes Saint-Nazaire - 2017