En raison des conditions sanitaires, il est demandé aux emprunteurs de porter leur masque lors de l'accrochage et décrochage des oeuvres par la régisseuse.

Camille BLEU VALENTIN

Archives, 2018
Transfert photographie sur plaque de marbre, suivant un procédé lithographique
55 x 45 x 2 cm (encadrée)

n°inv. EAL38

La beauté est-elle toujours le début de la terreur ? Y’a-t-il une beauté qui ne soit pas terrible ? L’émergence de la beauté adoucit-elle la brutalité du réel ou n’en renforce-t-elle pas au contraire les horreurs ?

L'œuvre est déjà réservée jusqu'au 08/01/2021

© École des beaux-arts de Nantes Saint-Nazaire - 2017