Zhu HONG

La nuit claire

Crayon de couleur, acrylique sur papier issu de la série lumière-reflet : | 41.5 x 29.5 cm (encadrée) | EAM44

« C’est près de l’eau que j’ai le mieux compris que la rêverie est un univers en émanation, un souffle odorant qui sort des choses par l’intermédiaire d’un rêveur.  » Gaston Bachelard
Lorsqu’il élabore son essai intitulé L’Eau et les rêves, Gaston Bachelard choisit de commencer sa réflexion par les images qui « matérialisent mal », les eaux claires et brillantes, celles qui donnent naissance à des visions fugitives. Ce sont aussi ces images-là que traque Zhu Hong, dont la technique exigeante et sophistiquée semble conçue pour servir la vie de ces surfaces d’eau, perpetuum mobile murmurant et lustral.

UNIVERS EN ÉMANATION Éva Prouteau, octobre 2019

POINT TECHNIQUE
1 point d’accroche (vis)

Réserver l’œuvre

Calendrier de disponibilité de l'oeuvre