Jean-Luc et Titi PARANT

Sans titre

2002 | Lithographie Rivoli ivoire 300 | 99 x 69 cm (encadrée) | EY19

Portrait d’une boule

La taille réelle des choses n’existe pas dans un monde vivant et en mouvement, dans un monde visible et voyant. Seulement l’empreinte des choses est la véritable taille des choses. Les choses ne sont pas représentables à leur taille. Seulement touchables et dans la nuit, aveugles, les choses ont leur taille initiale.

Si le soleil ne tenait pas entre nos doigts, si le soleil était à sa taille réelle, il serait du feu et nous brûlerait. Le soleil n’est jamais à sa taille réelle pour éclairer le monde. Ici, la boule n’est jamais portraiturée à sa taille réelle, sa taille réelle n’existe à aucun angle de vue, que l’on soit près, très loin, loin ou très loin d’elle ; seule la main peut la mesurer, seule sa propre empreinte est à sa taille. Dans un monde où l’espace est sans fin, les choses sont sans mesure. Quand nous pouvons nous approcher et nous éloigner, les choses n’ont jamais une seule dimension, les choses ont toutes les tailles.

Jean-Luc Parant

Réserver l’œuvre

Calendrier de disponibilité de l'oeuvre